ADO donne un 2ème château d’eau à Tanda et de l’eau potable à Assempanayé et N’Dakro

Le 3ème Vice-président Kouakou Bio donne un coup de pèle pour le début des travaux
Le 3ème Vice-président Kouakou Bio donne un coup de pèle pour le début des travaux

Le problème d’eau qui se pose avec acuité dans la ville de Tanda sera bientôt un lointain souvenir, grâce au Président Alassane OUATTARA qui a entendu le cri de cœur des populations. Le jeudi 18 février 2021, a eu lieu le lancement des travaux de renforcement de l’alimentation en eau potable de ladite ville par le Ministre de l’Hydraulique Laurent TCHAGBA et son collègue de l’Agriculture et du développement rural, KOBENAN Kouassi Adjoumani, fils de la région.

Le Ministre Laurent Tchagba a rappelé les investissements du Président Alassane Ouattara pour donner de l’eau potable aux populations du Gontougo

A ce jour, à en croire le ministre de l’hydraulique, Tanda est alimenté par 4 forages qui produisent au total 767 m³/jour pour un besoin de 1300 m³/jour, soit un déficit de 38%. Cette situation ajoute-t-il oblige les populations à se tourner vers les puits, les marigots, sources de maladies et de saluer l’implication du Ministre Adjoumani dans l’aboutissement de ce projet auprès du chef de l’Etat et du gouvernement.

Le Ministre de l'hydraulique Laurent Tchagba a reçu des présents des populations
Le Ministre de l’hydraulique Laurent Tchagba a reçu des présents des populations

« Lorsque j’ai été sollicité par mon frère, le Ministre ADJOUMANI Kouassi qui m’a exposé l’important déficit que connaît Tanda, j’ai à mon tour informé le président de la république et le premier ministre qui m’ont instruit de mettre en œuvre mes services pour palier à ce problème dans les meilleurs délais. Sur insistance du Ministre Adjoumani qui à cause du problème de l’eau de Tanda et d’autres localités de la région ne manque pas de venir chaque fois à mon bureau. Je sais que mon frère souffre parce que ses populations sont dans des difficultés. Et lorsque l’occasion a été donnée au président de la république d’écouter les rapports que je lui fais et le Ministre Adjoumani aussi a fini par nous donner des instructions d’inscrire Tanda dans le projet des 12 villes que le président lui-même est parti en chine pour valider le financement » a dit le ministre Laurent TCHAGBA en présence de plusieurs personnalités, dont les membres du corps préfectoral, les élus, cadres, les chefs traditionnels et les populations qui ont voulu être les témoins privilégiés de cette cérémonie qui restera gravée dans les annales de l’histoire de Tanda qui a bénéficié de son premier et seul château d’eau, il y a 48 ans.

Le Ministre de l'Hydraulique Laurent Tchagba présente les travaux à faire pour donner de l'eau potable aux populations de Tanda
Le Ministre de l’Hydraulique Laurent Tchagba présente les travaux à faire pour donner de l’eau potable aux populations de Tanda

Ce projet qui sera construit à Tanda par une entreprise chinoise coûtera la somme de 20 554 000 000 F CFA et sera exécuté dans un délai de 24 mois aux dires du Ministre Laurent TCHAGBA et permettra de résoudre outre Tanda, les localités de Sandegué, Kouassi-Datékro et les villages environnants des problèmes d’accès à l’eau potable. Ainsi donc, il sera réalisé un château d’eau de 1000 m³, un nouveau bureau d’exploitation, le raccordement électrique,  automatisme et de télégestion et le renforcement du réseau de distribution de la ville de Tanda.

Ce château d’eau qui sera alimenté par l’eau tiré du fleuve Comoé faut-il le rappeler servira à alimenter plusieurs villages du département de Tanda en eau potable. Il s’agit de Nema, Bassapounou, Diamba et Téhui.

Ce qui réjoui le ministre KOBENAN Kouassi Adjoumani qui voir ainsi aboutir de longues années de démarches. « Nos remerciements vont à l’endroit du président de la république, à travers son émissaire, le ministre Laurent Tchagba pour ce joyau qu’il nous offre en ce début d’année. Vous savez que l’eau constitue un véritable obstacle pour nos populations et lorsqu’on voit qu’aujourd’hui un projet vient régler définitivement le déficit, nous ne pouvons que rendre hommage au président Alassane OUATTARA et au ministre Laurent Tchagba a conclu « l’Eléphant du Zanzan » qui rappelle qu’avec le projet de bitumage de la ville annoncé il y a quelques jours, c’est l’amour que témoigne le chef de l’Etat pour les populations de Tanda.

Représentant le Président du Conseil à cette cérémonie, le 3ème Vice-président, M. KOUAKOU Bio a remercié le chef de l’Etat qui à travers ces investissements dans le domaine de l’hydraulique résout les problèmes de pénurie que connaissait le Gontougo.

Après Tanda, les deux ministres ont mis en service, le lendemain à Assempanayé, dans le Département de Koun-fao, la nouvelle station de traitement d’eau potable, d’un coût de 126,4 millions F CFA qui alimentera 5 villages et dans l’après-midi, inauguré le château d’eau de Dihinibo-N’Dakro qui a coûté 304 millions F CFA à l’Etat de Côte d’Ivoire.

Attson Aly

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*